Dernière mise à jour: 3 août 2020

polyp_528-X-10E4-PGN-d35-1_v01-BD.jpg

TOUTEFOIS

La vraie bataille contre le cancer est livrée par les médecins et les patients !

Notre mission est simplement d'apporter aux professionnels de santé

les outils innovants les plus fiables et efficaces possibles.

Il est maintenant démontré que le biomarqueur sanguin hPG80 est à la fois un point faible majeur du cancer et une cible fondamentale pour apporter aux médecins de multiples solutions, dès aujourd'hui et dans le futur * :

Dans le cancer, hPG80 est surexprimée dans la tumeur et détectable dans le sang du patient[1]. 16 cancers différents ont été testés, les 16 étaient positifs. Sur ces 16 cancers, 11 ont été publiés à ce jour[1].

 

  • Les cellules souches cancéreuses expriment des taux élevés de hPG80 (progastrine circulante)[2] [3] .

  • La sécrétion de hPG80 maintient les capacités d'initiation tumorale et d'auto-renouvellement des cellules souches cancéreuses [3] .

  • La hPG80 est libérée de la tumeur et devient détectable dans le sang à tous les stades[3] [4].

  • Le taux de hPG80 est élevé dans le plasma d'un large éventail de patients atteints de différents cancers[5].

hPG80 est produite par toutes les cellules cancéreuses, mais en quantités 100 à 1000 fois supérieures par les cellules souches cancéreuses[2] , faisant de la hPG80 le seul biomarqueur sanguin qui donne une indication sur l'activité de la tumeur.

BIBLIOGRAPHIE

[1]. You et al, EBioMedicine, janvier 2020; 51: 102574

[2]. Giraud et coll., Cancer Res, 2016; 76 (12): 3618-28

[3]. Siddheshwar et coll., Gut, janvier 2001; 48 (1): 47-52

[4]. Prieur et coll., Clin Cancer Res. 2017; 23 (17): 5267-5280

[5]. Konieczkowski et al, Cancer Cell, 14 mai 2018; 33 (5): 801-815

hPG80.png

FAITS MARQUANTS

ecs-parralax-decode-lab_edited_edited.jp
hPG80.png

ACTUEL ET PROSPECTIF

APPLICATIONS CLINIQUES

ACTUEL

SUIVI

La mesure de hPG80, et son évolution, à partir de simples échantillons de sang, peut aider les médecins dans le suivi des patients, en leur fournissant des informations supplé-mentaires significatives sur:

  • l'efficacité du traitement ,

  • le risque de maladie résiduelle minimale,

  • le risque de récidive.


     

ACTUEL

DIAGNOSTIC

La présence ou l'absence de hPG80 dans le sang peut également fournir aux médecins un indicateur supplémentaire de vigilance pour un diagnostic précoce, en particulier pour les populations à risque et pour les cancers pour lesquels il n'existe pas de biomarqueur.

 

PROSPECTIF

AUTRES UTILISATIONS

De plus, d'autres utilisations potentielles de hPG80 sont à l'étude pour être mises à disposition des médecins dans les années à venir :

  • La neutralisation de hPG80 a montré qu’elle pouvait conduire à une nouvelle approche clinique de la thérapie de réversion tumorale qui ramène les cellules cancéreuses à la «normale»,

  • hPG80 peut constituer une avancée majeure dans la localisation des tumeurs par imagerie PET Scan,

  • Enfin, la robustesse de sa détection dans le sang permet d'envisager à court terme la réalisation d'un test rapide hPG80 offrant aux médecins et aux autorités sanitaires un nouvel outil abordable et très peu invasif qui pourrait les aider dans leurs stratégies de détection précoce.



     

Logo_DxPG80-Smart_20190510.png

MAINTENANT DISPONIBLE POUR LES MÉDECINS

UN NOUVEL OUTIL :

20200624-DxPG80-VUE-3D _v05.jpg

Le test sanguin permettant la détection et le dosage

de la cible hPG80

DISPONIBLE UNIQUEMENT SUR PRESCRIPTION MÉDICALE

Contactez-nous

 

Merci pour votre message / Merci pour votre message