hPG80 Performances :

Le nouveau biomarqueur pour aider à la détection de multiples types de cancer

Dernière mise à jour: 3 août 2020

1

Donneurs de sang sains VS tous les cancers combinés

Augmentation significative des taux de hPG80 chez tous les patients atteints d’un cancer (N= 1267, hPG80 médiane = 4,77 pM) par rapport aux donneurs de sang sains (N=557 pour les 18-70 ans, hPG80 médiane = 1,05 pM et N=137 pour les 18-25 ans, hPG80 médiane = 0,2 pM).

You B, Mercier F, Assenat E, et al : The oncogenic and druggable hPG80 is overexpressed in multiple cancers and detected in the blood of patients. EBioMedicine 51:102574, 2020

 

2

Diagnostic des performances de hPG80 par types de tumeurs

Progastrin, a Novel Ubiquitous Cancer Blood Biomarker for Early Detection and Monitoring. Benoit You, Eric Assenat, Olivier Glehen, Delphine Maucort-Boulch, Léa Payen, Vahan Kepenekian, Marie Dupuy, Pierre Liaud, Thibault Mazard, Gwenaël Ferron, Maud Flacelière, Julien Soulé, Véronique Saywell, Fanny Belouin, Winston Tan, Laurent Villeneuve, Marc Ychou, Manish Kohli, Dominique Joubert and Alexandre Prieur. ASCO 2019 - Poster #3037. 

 

3

Performances de hPG80 VS marqueurs tumoraux existants

CANCER DU SEIN

  1. Diagnostic efficacy of CA 15-3 and CEA in the early detection of metastatic breast cancer – A retrospective analysis of kinetics on 743 breast cancer patients. Stieber P et al., Clin Chim Acta., 2015. 

  2. Progastrin, a Novel Ubiquitous Cancer Blood Biomarker for Early Detection and Monitoring. Benoit You, Eric Assenat, Olivier Glehen, Delphine Maucort Boulch, Léa Payen, Vahan Kepenekian, Marie Dupuy, Pierre Liaud, Thibault Mazard,Gwenaël Ferron, Maud Flacelière, Julien Soulé, Véronique Saywell, Fanny Belouin, Winston Tan, Laurent Villeneuve, Marc Ychou, Manish Kohli, Dominique Joubert and Alexandre Prieur. ASCO 2019 - Poster #3037.  

  3. N=53 patients. 

  4. N=9 patients, work ongoing.  

CANCER COLORECTAL

  1. CEA Monitoring in Colorectal Cancer. Fakih MG, Padmanabhan A., Oncology (Williston Park), 2006. Cutoff at 5 ng/mL. 

  2. Direct Comparison of Diagnostic Performance of 9 Quantitative Fecal Immunochemical Tests for Colorectal Cancer Screening. Gies A et al., Gastroenterology, 2018. 

  3. Progastrin, a Novel Ubiquitous Cancer Blood Biomarker for Early Detection and Monitoring. Benoit You, Eric Assenat, Olivier Glehen, Delphine Maucort-Boulch, Léa Payen, Vahan Kepenekian, Marie Dupuy, Pierre Liaud, Thibault Mazard, Gwenaël Ferron, Maud Flacelière, Julien Soulé, Véronique Saywell, Fanny Belouin, Winston Tan, Laurent Villeneuve, Marc Ychou, Manish Kohli, Dominique Joubert and Alexandre Prieur. ASCO 2019 - Poster #3037. 

  4. N = 98 patients. 

  5. N = 192 patients.  

CANCER DES OVAIRES

  1. Clinical analysis of four serum tumor markers in 458 patients with ovarian tumors: diagnostic value of the combined use of HE4, CA125, CA19-9, and CEA in ovarian tumors. Chen F et al., Cancer Manag Res, 2018.

  2. Progastrin, a Novel Ubiquitous Cancer Blood Biomarker for Early Detection and Monitoring. Benoit You, Eric Assenat, Olivier Glehen, Delphine Maucort-Boulch, Léa Payen, Vahan Kepenekian, Marie Dupuy, Pierre Liaud, Thibault Mazard, Gwenaël Ferron, Maud Flacelière, Julien Soulé, Véronique Saywell, Fanny Belouin, Winston Tan, Laurent Villeneuve, Marc Ychou, Manish Kohli, Dominique Joubert and Alexandre Prieur. ASCO 2019 - Poster #3037.  

  3. N = 27 patients.

  4. N = 181 patients.    

CANCER DE LA PROSTATE

  1. A review on the clinical Utility of PSA in Cancer Prostate. Adhyam M, Gupta AK; Indian J Surg Oncol, 2012. PSA cutoff at 4 ng/mL. 

  2. Progastrin, a Novel Ubiquitous Cancer Blood Biomarker for Early Detection and Monitoring. Benoit You, Eric Assenat, Olivier Glehen, Delphine Maucort-Boulch, Léa Payen, Vahan Kepenekian, Marie Dupuy, Pierre Liaud, Thibault Mazard, Gwenaël Ferron, Maud Flacelière, Julien Soulé, VéroniqueSaywell, Fanny Belouin, Winston Tan, Laurent Villeneuve, Marc Ychou, Manish Kohli, Dominique Joubert and Alexandre Prieur. ASCO 2019 - Poster #3037.  

  3. N = 93 patients. 

  4. N = 444 patients.  

 

CANCER HEPATOCELLULAIRE

  1. Serum tumor markers for detection of hepatocellular carcinoma. Zhou L et al., World J Gastroenterol., 2006. 

  2. Progastrin, a Novel Ubiquitous Cancer Blood Biomarker for Early Detection and Monitoring. Benoit You, Eric Assenat, Olivier Glehen, Delphine Maucort-Boulch, Léa Payen, Vahan Kepenekian, Marie Dupuy, Pierre Liaud, Thibault Mazard, Gwenaël Ferron, Maud Flacelière, Julien Soulé, Véronique Saywell, Fanny Belouin, Winston Tan, Laurent Villeneuve, Marc Ychou, Manish Kohli, Dominique Joubert and Alexandre Prieur. ASCO 2019 - Poster #3037. 

  3. N = 27 patients. 

  4. N = 65 patients.  

hPG80 a une meilleure sensibilité pour détecter le cancer hépatocellulaire que AFP. AFP était supérieure à 20ng/ml dans 54.3% des échantillons, alors que hPG80 a été détectée dans 80.2% des échantillons (seuil = 1pM).

Progastrin a new biomarker for hepatocellular cancer patient follow-up. Alexandre Prieur, Marie Dupuy, Pierre Liaud, Dominique Joubert and Eric Assenat. AACR 2019 - Poster #2222.

 

4

hPG80 pour la détection d'une Maladie Résiduelle Minimale et la réponse au traitement

CARCINOMATOSE PERITONEALE

Une cohorte de patients présentant des atteintes péritonéales dues à des cancers gastro-intestinaux, traités par des programmes de chimiothérapie péri-opératoire et de chirurgie cytoréductive (Lyon, France, NCT02823860).

A. Analyse globale : taux élevés de hPG80 avant chirurgie. Diminution de hPG80 8h à 24h après chirurgie (De 3.08 pM à 1.57 pM; p=0.035).

B. Analyse individuelle : 74.2% des patients ont eu une diminution d’au moins 25% du taux de hPG80 après chirurgie.

Les fortes concentrations de hPG80 après l'opération pourraient suggérer la présence d'une maladie résiduelle.

You B, Mercier F, Assenat E, et al : The oncogenic and druggable hPG80 is overexpressed in multiple cancers and detected in the blood of patients. EBioMedicine 51:102574, 2020 Gilles Freyer, Delphine Maucort-Boulch, Dominique Joubert and Olivier Glehen. ESMO 2018 - Poster # 1953.

CANCER DE LA PROSTATE

Taux élevés de hPG80 chez les patients avec un cancer de la prostate avancé (aPCa)* (donneurs de sang sains de 18 à 40 ans : médiane hPG80 = 0.37 pM vs aPCa: médiane hPG80 = 4.7 pM, p<0.0001).

*aPCa comprend les patients atteints d'un cancer de la prostate métastatique sensible aux hormones (mHSPC) et métastatique résistant à la castration (mCRPC).

Survie globale selon l'évolution des taux de hPG80 au cours du suivi. Les patients présentant une augmentation en série de hPG80 lors de 2 prises de sang consécutives ont eu une survie globale plus faible que celle de l'autre groupe (9,3 ans contre 12,4 ans, P = 0,019).

Plasma Progastrin Level As A Prognostic Biomarker In Advanced Prostate Cancer. Manish Kohli, Winston Tan, Léa Payen, Carole Langlois-Jacques, Pierre Liaud, Delphine Maucort-Boulch, Dominique Joubert and Alexandre Prieur. AACR 2019 - Poster #2294.

CANCER DU REIN

Taux élevés de hPG80 chez les patients atteints d'un carcinome rénal métastatique (mRCC) (Cohorte (donneurs de sang sains 18-25 ans) : hPG80 médiane = 0,29 pM vs mRCC hPG80 = 7,2 pM).

 

Les taux de hPG80 ont été évalués chez les patients classifiés en fonction des critères de pronostic du MSKCC pour la survie des patients. Dans ce score, les patients sont séparés en 3 groupes : bon, intermédiaire et mauvais pronostic. Les taux de hPG80 étaient plus élevés dans le groupe MSKCC mauvais pronostic (p<0,001) (médiane 30,39 pM contre 6 pM et 9,34 pM dans le groupe bon et intermédiaire, respectivement).

 

Le dosage de hPG80 pourrait être utile pour identifier des patients atteints de mRCC ayant un faible taux de survie et qui doivent être traités de manière agressive.

Prognostic Impact Of Progastrin Levels In Blood Compared To MSKCC Based Clinical Prognosis In Metastatic Renal Cell Cancer Patients. Manish Kohli, Winston Tan, Léa Payen, Carole Langlois-Jacques, Pierre Liaud, Delphine Maucort-Boulch, Dominique Joubert and Alexandre Prieur. AACR 2019 - Poster #2289. 

5

hPG80 pour la surveillance de la rechute (activité tumorale)

Surveillance de la rechute du carcinome hépatocellulaire

La détection précoce des petites lésions et le suivi des récidives peuvent être améliorés grâce à hPG80 en tant que biomarqueur sanguin supplémentaire, en particulier dans les populations atteintes de cancer hépatocellulaire dont le taux d’AFP est <20 ng/ml pour lesquelles les possibilités de traitement sont plus limitées.

Les patients en rémission après la prise en charge de la maladie présentent des concentrations de hPG80 plus faibles que les cancers actifs.

76 % des patients dont la maladie progresse pendant ou après le traitement ont présenté une augmentation de hPG80  > 25 %.

Illustration des changements longitudinaux de hPG80 autour et pendant la prise en charge de la maladie (ligne de base ; rémission ; progression), avec l'imagerie associée obtenue aux mêmes moments chez un patient type.

Progastrin a new biomarker for hepatocellular cancer patient follow-up. Alexandre Prieur, Marie Dupuy, Pierre Liaud, Dominique Joubert and Eric Assenat. AACR 2019 - Poster # 2222.

You B, Mercier F, Assenat E, et al : The oncogenic and druggable hPG80 is overexpressed in multiple cancers and detected in the blood of patients. EBioMedicine 51:102574, 2020.

Surveillance de la rechute du cancer des ovaires

70% des cancers de l'ovaire ne sont pas diagnostiqués avant le stade III ou IV où les taux de survie sont faibles (48% après 5 ans).

Par conséquent, la récurrence du cancer est élevée (70-95 %) après un traitement standard par chirurgie et chimiothérapie combinées.

hPG80, en tant que biomarqueur sanguin utilisé conjointement avec le CA125, pourrait améliorer l’évaluation de l’efficacité du traitement et la détection de la rechute après le traitement.

Progastrin, a Novel Ubiquitous Cancer Blood Biomarker for Early Detection and Monitoring. Benoit You, Eric Assenat, Olivier Glehen, Delphine Maucort-Boulch, Léa Payen, Vahan Kepenekian, Marie Dupuy, Pierre Liaud, Thibault Mazard, Gwenaël Ferron, Maud Flacelière, Julien Soulé, Véronique Saywell, Fanny Belouin, Winston Tan, Laurent Villeneuve, Marc Ychou, Manish Kohli, Dominique Joubert and Alexandre Prieur. ASCO 2019 - Poster #3037.  

En savoir plus

à propos de hPG80 :

Principales publications scientifiques

IT'S TIME TO CONTROL CANCER*

* IL EST TEMPS DE VAINCRE LE CANCER

Il a été démontré que la hPG80 (Progastrine circulante) est produite par toutes les cellules cancéreuses à tous les stades, mais en quantités 100 à 1000 fois plus élevées par les cellules souches cancéreuses considérées comme les principales responsables des récidives et des métastases.

 

La hPG80 est libérée de la tumeur et devient détectable dans le sang, faisant de la hPG80 le seul biomarqueur sanguin qui détecte non seulement la présence mais également l'activité de la tumeur.

 

16 cancers différents ont été testés, les 16 étaient positifs. Sur ces 16 cancers, 11 ont été publiés à ce jour.

 

La détection et le dosage de la hPG80 peuvent fournir aux médecins de nouvelles informations qui peuvent les aider dans :

  • L'évaluation de l'efficacité du traitement

  • L'évaluation du risque de récidives

  • L'évaluation du risque de maladie résiduelle minimale (MRD)

  • Le diagnostic des cancers sans biomarqueur et des populations à risque, afin de détecter suffisamment tôt la tumeur, facilement localisable dans ces populations.

ECS Progastrin est une filiale de Progastrine Invest SCSp (Fond de financement de la lutte contre le cancer)  11 côte d'Eich, L1450, Luxembourg - Grand-Duché du Luxembourg

PRINCIPALES IMPLANTATIONS  :

 

  • LUXEMBOURG

  • SUISSE

  • FRANCE

  • EMIRATS ARABES UNIS

  • ÉTATS UNIS D'AMÉRIQUE

PRINCIPALES ENTREPRISES :

  • ECS PROGASTRIN

  • ECS PROGASTRIN LAB

  • PROGASTRIN MANUFACTURING

  • PROGASTRINE ET CANCERS

  • EUROBIODEV

Progastrine Invest SCSp et ses filiales:

  • se concentrent sur l'innovation dans le diagnostic, la localisation, le suivi et le traitement du cancer,

  • détiennent les droits sur le premier test de détection et de dosage de hPG80 (Progastrine circulante) désormais disponible,

  • détiennent les droits sur le projet de thérapie contre le cancer avec un anticorps anti-hPG80.

 

Pour des raisons éthiques et par respect pour les praticiens, les établissements de santé, les populations et les réglementations en vigueur dans tous les pays où ils opèrent, Progastrine Invest SCSp et ses filiales accordent une extrême attention aux informations qu'ils fournissent publiquement.

 

La direction des filiales de Progastrine Invest SCSp et leur comité scientifique rappellent que seules les informations publiées sur les supports de communication officiels des sociétés du groupe peuvent être considérées comme confirmées et autorisées.

© 2015-2021 ECS-Progastrin ® - Tous droits réservés